La meilleure manière de procéder, AMHA, est de le faire par presse écrite interposée. Une lettre ouverte, par exemple, qui exige de réintégrer tous les membres renvoyés de l'association. Maintenant que l'on parle de nous, il faut faire sauter ce machin.
Gabriel

Le 29 juil. 2017 8:14 AM, "AURRAIE Charles" <charles.aurraie@gmail.com> a écrit :
Bonjour,

Du mail de Manuel, je retiens surtout que la politique visant à
écarter les adhérents de l'association constitue la matrice de la
politique menée par l'association et que cette politique a des
ramifications concernant l'ensemble des actions de l'association.

Cette mise à l'écart doit nous inciter à poser la question de savoir
si l'association wmfr a besoin des membres pour vivre (au sens
financier du terme).

Enfin, je pense qu'aujourd'hui le nombre de solutions réalistes pour
sortir par le haut de la situation actuelle est réduit, et il me
semble indispensable de ne pas en exclure a priori certaines, même si
elles nous poussent à certaines extrémités.

Cordialement

Charles AURRAIE

Le 28/07/2017, Manuel FAUVEAU<pop.fauveau@gmail.com> a écrit :
> Bonsoir,
>
> Le problème des salariés (je ne parle évidemment ni de la DE, ni du
> "secrétaire général") est leur adéquation de départ au poste qui leur a été
> confié assorti de la démobilisation résultant de "l'écartement" progressif
> des membres du coeur de l'organisation, voulu de longue date par la
> Direction et avalisée par le CA. Au bout de quelques mois, n'importe qui se
> démotiverait. Quand ils n'ont pas été tout simplement mis au placard de
> long mois avant qu'on les raccompagne à la porte.
>
> Personnellement, j'ai observé des salariés tout-feu-tout-flamme à leur
> arrivée, prêts à décrocher la Lune avec les dents, et bien plus,... disons
> pondérés après seulement quelques mois de présence. L'effet "matrice et
> metrics", sans doute.
>
> On ne pourra pas procéder à une évaluation fiable avant que les salariés
> aient retrouvé de la confiance dans leur hiérarchie et également dans le
> CA. Et c'est pas pour demain.
>
> Mais de toute façon, il n'existe pas de problèmes relationnels sérieux
> entre les volontaires et les salariés ... utiles. C'est un mythe mis en
> place par [censuré pour cause de menaces juridique] et on finit par s'y
> laisser prendre. Si vous avez un problème pour organiser une action avec un
> salarié, dites-vous bien qu'en réalité dans 999% des cas, ce n'est pas avec
> le salarié que vous avez en face de vous.
>
> Cordialement, et Hop!
> K3
>
>
>
>
> Le 28 juillet 2017 à 14:21, Sylvain Machefert <sylvain@geobib.fr> a écrit :
>
>> Mon mail était peut-être pas assez précis : il y a en effet des choses
>> qui
>> pourraient
>>
> ...
> %><
> snip !
>

_______________________________________________
Wikimediafr mailing list
Wikimediafr@lists.wikimedia.org
https://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikimediafr